Molécule de silicate traitement de l'eau potable Greentech
Retour à l'accueil

Entretien des réseaux sanitaires : Epoxy vs silicates

Qu’elles soient anciennes ou récentes, les conduites d’eau d’un bâtiment nécessitent un suivi régulier afin de garantir une qualité irréprochable de l’eau à ses usagers. Un bon entretien permet également aux propriétaires de ne pas recourir à une rénovation complète des réseaux hydrauliques et de prolonger la durée de vie de leurs immeubles.

L’assainissement intérieur des conduites s’oriente désormais vers des solutions plus naturelles   

Largement utilisée par le passé, la résine Epoxy s’effrite désormais face aux solutions Greentech garanties sans danger pour la santé et approuvées par l’Office fédéral de santé publique (OFSP).

Ces traitements à base de silicate, respectueux de l’environnement, garantissent un entretien efficace sur le long terme et ont l’avantage d’être inoffensifs pour l’organisme. Alors a-t-on encore intérêt aujourd’hui à poursuivre les traitements à la résine Epoxy ?

L’Epoxy, mise à l’épreuve des exigences de l’OFSP et de la SSIGE

Dès 2012, l’OFSP s’inquiétait d’une qualité de l’eau jugée insuffisante suite à des travaux d’assainissement effectués à la résine Epoxy. Plus récemment, Suissetec et la Société Suisse de l’Industrie du Gaz et des Eaux (SSIGE) alertaient à leur tour sur le fait qu’un chemisage à la résine Epoxy de conduites d’eau détériorées pouvait entraîner une baisse significative de qualité de l’eau potable. Enfin, du fait de son épaisseur, l’utilisation de la résine Epoxy est déconseillée pour l’assainissement de conduites au diamètre inférieur à 300mm, limitant encore un peu plus ses possibilités d’utilisation.

Beaucoup de conduites sont encore traitées par résine Epoxy, alors que ce matériau composé de polymères est aujourd’hui largement controversé. Des conditions de stockage des matières premières, en passant par la réalisation du mélange de l’Epoxy, puis sa diffusion dans les conduites et enfin son durcissement : les étapes délicates se multiplient et la durée d’intervention est longue pour un entretien à l’Epoxy.

Suissetec met d’ailleurs en garde, dans sa notice technique sur les conduites d’eau potable, contre l’utilisation de l’Epoxy dont la mauvaise utilisation peut causer :

Un nettoyage et un recouvrement insuffisants des tuyaux

Crédit photo Suissetec – SSIGE

Un manque d’homogénéité du mélange créant un revêtement poreux et ondulé

Crédit photo Suissetec – SSIGE

Des problèmes d’adhérence de la résine dans les coudes  

Crédit photo Suissetec – SSIGE

Avec pour conséquence grave la migration dans l’eau potable des substances chimiques qui composent l’Epoxy. Le risque est d’ailleurs accru sur les conduites d’eau chaude, la chaleur pouvant augmenter la migration de ces substances.

Le traitement aux silicates, l’alternative Greentech validée par les autorités suisses

Sel minéral naturellement présent dans l’eau, le silicate est un puissant inhibiteur de corrosion, un premier atout indéniable pour l’entretien des conduites. Quel que soit le diamètre des conduites, ce dernier garantit :

  • Une répartition régulière de la couche protectrice sur toute la longueur des tuyaux, même sur les zones difficiles d’accès comme les coudes
  • L’absence de tout risque de corrosion entre la couche de protection et le matériau de la tuyauterie
  • Un temps d’intervention court, ne nécessitant ni modification des structures, ni démontage des robinets
  • La possibilité d’utiliser les installations pendant le traitement.

Le traitement à base de silicates se place comme le meilleur allié sur la durée pour lutter contre la corrosion et les fuites dans les conduites. De plus, le goût de l’eau n’est jamais altéré.

Il existe des traitements aux silicates certifiés ainsi que des produits 100% naturels. Ils sont labellisés Swiss Made et approuvés par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et les chimistes cantonaux.

Un gage de sécurité et d’économies pour les propriétaires

Le traitement aux silicates permet aux propriétaires institutionnels d’éviter :

  • Des frais conséquents de rénovation
  • Une surconsommation énergétique des installations
  • Des risques en matière de sécurité et de santé publique

 En savoir plus sur les solutions DIPAN et le traitement des réseaux sanitaires

Intérieur d’une conduite traitée aux silicates :